« Fête un vœu » pour vous et le territoire en 2023

« Fête un vœu » pour vous et le territoire en 2023

Gagnez 1 an de spectacles pour 2 à la salle de la Cigalière à Bollène

C'est la période - et cette année, vos vœux et bonnes résolutions pourraient bien vous rapporter gros !

Confiez-les nous et participez au tirage au sort qui vous permettra de bénéficier de deux places pour tous les spectacles présentés à la Cigalière en 2023, offertes par la Ville de Bollène.

Rien de plus simple, il vous suffit de remplir ce questionnaire :

    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées pour m’envoyer des informations d’actualité du territoire.

     

    Les comptoirs du café (Bollène) accueillent la Matinale d’Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale

    Les comptoirs du café (Bollène) accueillent la Matinale d’Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale

    Lundi 25 avril, la journée commence tôt pour Les Comptoirs du Café à Bollène : une matinale organisée par Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale avec une vingtaine de porteurs de projets et partenaires du territoire.

    Un coup de projecteur pour Yannick Balmat, 45 ans, propriétaire des lieux depuis 9 mois. Grâce à l'appui de la plateforme et au prêt d'honneur de 15 k€ obtenu, Yannick a pu raviver un souvenir d'enfance, les douces odeurs de café qui s'échappaient de la boutique voisine, un torréfacteur. C'est aussi son expérience en Haute Savoie qui l'a décidé, lorsque propriétaire d'une épicerie fine, ses contacts avec les artisans lui ont donné, à son tour, l'envie de transformer des matières premières de qualité pour en faire des produits d'exception.

    Aujourd'hui, le voilà derrière son comptoir, ou affairé sur sa machine à torréfier, proposant du café des 4 coins du monde. Mais aussi du thé (près de 140 variétés différentes !), des pâtes de fruits, des confitures, des terrines ou d'autres produits locaux. Une caverne d'Ali Baba à découvrir absolument, dans la zone des Servattes (04 90 40 48 97).

    En soutenant financièrement et techniquement Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale, la communauté de communes s'engage pour l'emploi et le développement économique du territoire.

    Journée Portes Ouvertes à la MFR / Samedi 14 mai

    Journée Portes Ouvertes à la MFR / Samedi 14 mai
    La MFR de Haut Vaucluse, installée à Bollène, ce sont encore ses anciens élèves qui en parlent le mieux :

    Randy DUMOUX, 23 ans, second d’exploitation à Bollène
    « Pour que moi, qui détestait l’école, j’ai eu envie d’aller jusqu’à obtenir mon BTS, il fallait vraiment la MFR ! », Randy en plaisante, avec le recul de quelques années. De son propre aveu, les bancs de l’école n’étaient pas faits pour lui, les mauvaises notes se succédaient jusqu’en 4e, l’amenant à chercher une orientation professionnelle. Alors intéressé par une formation de chauffeur routier, il apprend qu’il devra encore attendre encore un an pour y accéder, question d’âge légal.
    C’est donc presque par hasard qui atterrit à la MFR, d’abord à Richerenches puis à Bollène. Son seul contact jusqu’alors avec le monde agricole ? L’embouteillage de bouteilles de vin, où il lui arrivait d’accompagner son père. Autant dire que l’arrivée à la MFR a été une découverte. D’autant qu’il a très vite, se rappelle-t-il, fait le tour des secteurs possibles, grâce au jeu des multiples stages : vigne, céréales, élevage, paysagiste et même la vente. Ce qui lui a permis de faire son choix en toute connaissance de cause et de s’orienter finalement vers les grandes cultures.
    Deux ans de plus, le temps de boucler, toujours à la MFR, un BTS (agronomie et productions végétales), et le voici embauché au sein de l’exploitation Rivet à Bollène – une ferme qu’il connait parfaitement puisque son patron, Franck Rivet, est déjà celui qui lui avait fait confiance en lui proposant le contrat d’alternance indispensable à son BTS à la MFR.
    Aujourd’hui ? A 23 ans, au milieu des cultures de blé dur, Randy a clairement trouvé sa place, grâce à un coup de chance, le dit-il en souriant : sa rencontre avec la MFR.

    JOURNEE PORTES OUVERTES SAMEDI 14 MAI 2022, de 9h à 13h

    (visite de l'établissement et entretien individuel)
    + d'infos ? MFR de Haut Vaucluse / 04 86 71 00 75 / www.mfr-hautvaucluse.com

    La mission locale du Haut Vaucluse vous informe !

    La mission locale du Haut Vaucluse vous informe !

    La mission locale du Haut Vaucluse vous informe !

    Les équipes et son président, Anthony Zilio sont mobilisés, le service est maintenu malgré la fermeture des locaux au public depuis le 16 mars.

    Vous pouvez contacter :

    • Votre conseiller par mail sur sa boite professionnelle
    • La Mission Locale par mail : direction@mlhv.com
    • Par téléphone en appelant le siège au 04 90 35 60 85 (si on vous appelle en numéro masqué : décrochez, un conseiller se cache peut-être derrière !)

    + d’infos : https://www.facebook.com/Mission-Locale-du-Haut-Vaucluse-899837547024144/

    OPÉRATION « UN SOURIRE POUR CEUX QUI TRAVAILLENT ! »

    OPÉRATION « UN SOURIRE POUR CEUX QUI TRAVAILLENT ! »

    OPÉRATION "UN SOURIRE POUR CEUX QUI TRAVAILLENT !"

    On vous propose de vous mettre à vos crayons, à vos appareils photos, à vos déguisements… et de laisser parler votre créativité pour remercier ceux qui continuer à travailler pendant la période de confinement.

    Pour cela, c’est très simple : envoyer votre photo à communication@ccrlp.fr afin que nous puissions publier vos œuvres !

    Merci aux facteurs, merci à la police et à la gendarmerie, merci aux pompiers... merci à tous ceux qui travaillent pendant cette période de confinement et qui nous permettent de continuer à nous nourrir, à nous soigner et plus largement à participer à la vie quotidienne de Bollène, Lamotte-du-Rhône, Lapalud, Mondragon et Mornas. Et c’est pour diffuser tous vos mercis que la communauté de communes lance “l’opération sourire”.

    Créatifs de tout âge, l’interco attend donc vos plus beaux dessins, vos plus beaux clichés, vos plus beaux déguisements, vos plus beaux sourires en hommage aux métiers mobilisés pendant le confinement.

    On attend vos photos !

    FONDS DE SOLIDARITÉ / ENTREPRISES : C’EST PARTI

    FONDS DE SOLIDARITÉ / ENTREPRISES : C’EST PARTI

    FONDS DE SOLIDARITÉ / ENTREPRISES : C’EST PARTI

    Ce matin, 1er comité d’agrément, en visioconférence, pour l’attribution du fonds intercommunal de solidarité pour les entreprises, réunissant l’interco, notre partenaire associatif ISDPAM et la Région Sud.

    Ce matin, ce sont près de 20 000 € qui ont été répartis, avec les 6 dossiers d’entreprises qui ont été présentés : ceux qui, depuis jeudi dernier ont pu constituer leur dossier, en lien avec les agents de l’interco et ISDPAM.

    Tous les jeudis, seront ainsi attribuées les aides débloquées par l’interco (Fonds Covid-SOLIDAIRE 100% CCRLP et Fonds Covid-TRESORERIE 100% CCRLP) et celles auxquelles l’interco a abondé financièrement (plan régional « Covid Résistance »).

    Rdv jeudi prochain pour le 2e comité d’agrément, de nombreux dossiers sont en cours d’instruction.

    Retrouvez toutes les informations sur le fonds de solidarité intercommunale : https://ccrlp.fr/un-fonds-intercommunal-de-solidarite/

    UN FONDS INTERCOMMUNAL DE SOLIDARITÉ

    UN FONDS INTERCOMMUNAL DE SOLIDARITÉ

    ENSEMBLE, POUR LES ENTREPRISES DU TERRITOIRE

    Depuis le début du confinement, les dispositifs d’aide se mettent en place et sont parfois ajustés au fil des semaines – à commencer par celui de l’Etat. Qu’elles soient en situation de fermeture obligatoire ou qu’elles subissent une forte baisse de leur activité du fait du confinement, les entreprises doivent être accompagnées si à la tragédie sanitaire on ne veut pas ajouter une crise économique majeure.

    Pour cela, Anthony ZILIO, président de la communauté de communes Rhône Lez Provence et ses vice-présidents ont acté mardi 14 avril le déblocage immédiat d’un fonds de solidarité, autour de deux dispositifs : une aide d’urgence (fonds Covid-SOLIDAIRE 100% CCRLP), pour ceux qui n’ont pas bénéficié de l’aide de l’Etat + un plan d’accompagnement et de reprise (fonds Covid-TRÉSORERIE 100% CCRLP).

    UN FONDS DE SOLIDARITÉ, POUR QUOI FAIRE ?

    L’objectif de la communauté de communes est clair : soutenir, accompagner et protéger les entreprises de notre territoire, aujourd’hui et demain.

    Concrètement, cela signifie, pour les très petites entreprises (TPE et TTPE) :

    • S’assurer que dès aujourd’hui soient aidées toutes les entreprises qui en ont besoin, en venant, là où c’est nécessaire, corriger les injustices du plan d’aide national : Covid-SOLIDAIRE 100% CCRLP  (Une AIDE D’URGENCE jusqu’à 1 000 € à condition de ne pas avoir bénéficié de l’aide de l’Etat)
    • Leur apporter le besoin de trésorerie suffisant pour contribuer à couvrir les charges courantes sur ces mois de confinement et la perte de chiffre d’affaires : celui qu’elles constatent aujourd’hui, celui qu’elles subiront demain, du fait d’un redémarrage difficile : Covid-TRÉSORERIE 100% CCRLP (Un PLAN D’ACCOMPAGNEMENT ET DE REPRISE (une aide jusqu’à 3 000 € remboursable en fonction de la part du CA 2020 maintenu par rapport à 2019)

    Le fonds se décompose en deux parties : aide d’urgence et plan d’accompagnement et de reprise.

    Les deux parties sont cumulables, pour une même entreprise, à condition bien sûr de répondre aux critères posés. En particulier ne sont éligibles que les entreprises dont le siège social est domicilié sur le territoire de la CCRLP (Bollène, Lamotte-du-Rhône, Lapalud, Mondragon, Mornas).

    • Covid-SOLIDAIRE 100% CCRLP : Aide d’urgence / conditions : aide réservée aux TTPE de moins de 5 salariés et dont le CA est inférieur à 500 000 € annuel, avec un bénéfice annuel inférieur à  60 000 €. L’entreprise ne doit pas avoir bénéficié de l’aide de l’Etat de 1500 € et son responsable ne pas bénéficier du chômage partiel (travailleur non salarié).
    • Covid-TRÉSORERIE 100% CCRLP : Plan d’accompagnement et de reprise / conditions : tout type d'entreprise (entreprise classique et de l'économie sociale et solidaire), de moins de 20 salariés et rencontrant des difficultés conjoncturelles liées à l'impact du coronavirus, notamment en tension de trésorerie.

    Pour simplifier le traitement, un guichet unique est mis à disposition des entreprises, grâce à une convention établie avec l’association partenaire Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale (ISDPAM), qui est également en charge de la mise en œuvre du plan régional « Covid Résistance ». Résultat, des démarches simplifiées et un interlocuteur unique, à votre disposition.

    Pour être recontacté et compléter mon dossier « fonds intercommunal de solidarité », remplissez le formulaire à droite de cette page.

    L’aide d’urgence prend la forme d’une subvention immédiate, allant jusqu’à 1 000 euros.

    Conditions : vous n’avez pas bénéficié de l’aide de l’Etat ni été personnellement placé en chômage partiel (travailleur non salarié).

    Cette aide vient accompagner les chefs d’entreprise en grande difficulté aujourd’hui du fait d’une situation particulière qui ne leur permet pas de répondre aux critères nationaux.

    Cette aide est réservée aux TTPE de moins de 5 salariés et dont le CA est inférieur à 500 000 € annuel, avec un bénéfice annuel inférieur à 60 000 €.

    Pour être juste, cette aide est modulée par deux critères : l’importance de la baisse de chiffres d’affaires et la part de l’activité économique dans les revenus du foyer. La subvention est d’autant plus élevée que vous avez perdu une part importante de votre CA et que c’est cette activité qui fait vivre votre foyer en temps normal.

    Exemple 1 : l’entreprise X, créée en février 2019, est actuellement ouverte mais a vu son CA baisser de 70% en mars 2020. Pourtant, elle ne bénéficie pas de l’aide de l’Etat, puisque son CA de mars 2020 reste supérieur à celui de mars 2019 (normal, puisqu’à l’époque elle démarrait seulement !). En effet, l’Etat s’appuie sur la comparaison avec l’année précédente à la même époque. Pour réparer cette injustice, l’aide d’urgence de l’interco s’applique.

    Exemple 2 : Y, auto-entrepreneur, a perdu 60% de son CA en mars. Mais son activité ne représente que 30% des revenus du foyer (le ou la conjoint de Y, par exemple, apportant 70% des revenus). Y percevra une aide d’urgence inférieure à Z, auto-entrepreneur également mais dont l’activité est le seul apport économique au foyer.

    L’interco vous propose d’abonder votre trésorerie, pour une aide allant jusqu’à 3 000 €.

     Cette aide intervient en complément de l’avance de trésorerie « Covid Résistance » annoncée par la Région et à laquelle l’interco participe également financièrement. Les critères d’éligibilité sont les mêmes que le fonds régional « Covid Résistance » : tout type d'entreprise (entreprise classique et de l'économie sociale et solidaire), de moins de 20 salariés et rencontrant des difficultés conjoncturelles liées à l'impact du coronavirus, notamment en tension de trésorerie.

    Après instruction du dossier, cette enveloppe interviendra sur le compte personnel de l’exploitant et sera garanti par la BPI.

    Cette enveloppe doit vous aider à couvrir vos besoins actuels et amorcer les premiers mois post confinement, qui seront souvent difficiles.

    Formellement, elle prend la forme d’un prêt à taux 0. Le remboursement de ce prêt ne sera demandé que si votre activité a redémarré de manière convaincante (évaluation faite du chiffre d’affaires réalisé sur l’année 2020).

    • CA 2020 de 85% à 100% du CA 2019 : remboursement intégral, à échelonner sur 9 mois
    • CA 2020 de 70% à 85% du CA 2019 : remboursement exigible de 70% du prêt, à échelonner sur 12 mois
    • CA 2020 de 50% à 70% du CA 2019 : remboursement exigible de 50% du prêt, à échelonner sur 12 mois
    • CA 2020 inférieur à 50% du CA 2019 : aucun remboursement exigible, le prêt se transforme intégralement en subvention

    Exemple 1 : l’entreprise A bénéficie en avril de cette enveloppe de 2 000 €. En janvier 2021, la clôture des comptes montre que le CA 2020 est de 10% inférieur au CA 2019. Elle devra donc rembourser ce prêt à taux 0 de 2 000 €, avec un échelonnement sur 9 mois. Cette enveloppe lui aura donc servi d’avance de trésorerie, avant que l’activité ne redémarre pleinement.

    Exemple 2 : l’entreprise B a aussi bénéficié d’une enveloppe de 3 000 €. Mais son CA annuel 2020 est en baisse de 35% par rapport au CA 2019. 50% du prêt est donc transformé en subvention et elle devra encore rembourser 50%, soit 1 500 €, échelonnés sur 12 mois (125 € / mois). Cette enveloppe vient donc compenser pour partie la perte de CA causée par l’épidémie.

    Pour bien préparer votre dossier, vous aurez besoin de numériser les éléments suivants :

    • Bilan 2019 ou à défaut projet de bilan 2019 ou à défaut bilan 2018 ; Pour les micro-entreprises en franchise de TVA : déclaration URSSAF de CA depuis janvier 2019
    • Carte Nationale d’Identité du dirigeant
    • KBIS de l’entreprise ou avis SIRENE ou extrait RN(D1) de moins de 3 mois
    • Relevé de tous les comptes professionnels depuis décembre 2019 (inclus)
    • RIB du compte professionnel libellé au nom de l’entreprise
    • RIB Personnel du dirigeant

    Je souhaite être recontacté par les services de l'interco !

      Je veux être accompagné pour compléter mon dossier « Fonds Intercommunal de Solidarité »

      Je souhaite recevoir la lettre d’info m’informant de l’évolution des dispositifs»


      Je souhaite être recontacté par téléphone

      Où se situe votre entreprise ? (obligatoire)

      PROTÉGER CEUX QUI TRAVAILLENT

      PROTÉGER CEUX QUI TRAVAILLENT

      L’interco commande 40 000 masques pour les entreprises du territoire

      Le Président de la République a confirmé hier soir travailler avec les mairies pour que des masques puissent être livrés à la population.

      Mais parce qu’il est essentiel de protéger ceux qui doivent continuer de travailler pendant cette crise sanitaire, l’interco se mobilise en proposant de fournir gratuitement des masques de protection.

      40 000 masques lavables et réutilisables ont été commandés la semaine dernière, maintenant que des filières d’approvisionnement existent.

      Professionnels de santé, commerçants, artisans au contact du public... remplissez le formulaire rapidement, afin que nous puissions prendre en compte vos besoins (dans la limite du raisonnable et des stocks disponibles - et bien sûr en tenant compte des délais de livraison).

      Nous prévoyons 2 masques par salarié, permettant de couvrir une journée complète de travail. Ces masques sont lavables 50 fois, de fabrication française et respectent bien sûr les dernières normes en vigueur.

       

      JE REMPLIS LE FORMULAIRE

      Lettre d’informations aux entreprises

      Lettre d’informations aux entreprises

      Madame, Monsieur,

      Alors que se termine la 4ème semaine de confinement, la situation globale des entreprises du territoire est évidemment au cœur de nos préoccupations. Soit directement, soit via la plateforme de service que nous avons ouvert dès les premiers jours, vous avez été très  nombreux à nous faire part de vos interrogations, auxquelles nous avons répondu dans la limite de nos moyens et au fur et à mesure de l’évolution des dispositifs mis en place, localement comme au plan national.

      Je souhaitais vous faire part aujourd’hui de l’actualité de ce réseau qui se constitue, avec l’unique ambition que l’interco vous aide dans cette période difficile, pour préserver autant notre tissu économique que les emplois du territoire, aujourd’hui comme demain.

      Plus que jamais, nous restons à votre écoute. Vous pouvez compter sur notre soutien.

      Bien cordialement,

      Anthony Zilio

      • L’interco mobilise un fonds solidaire pour venir en aide aux entreprises !
        Depuis plusieurs semaines l’interco et ses partenaires travaillent activement à finaliser les modalités de mise en œuvre d’une aide exceptionnelle aux entreprises. En tenant compte bien sûr de ce que proposent déjà l’Etat et les autres partenaires - dans un contexte où chaque jour apporte son lot d’annonces.

      Objectif : vous aider à amortir les problèmes de trésorerie que vous pouvez connaître aujourd’hui et maintenir l’activité demain. Concrètement, le dispositif doit apporter des réponses adaptées aux besoins de toutes les entreprises, en mobilisant différents fonds et outils comptables.

      RDV jeudi 16 avril à 10h pour plus d’informations sur le dispositif déployé.
      D’ici là, chefs d’entreprises faites-vous connaître grâce à notre formulaire en ligne afin que l’on vous accompagne pas à pas. Les entreprises en relation avec la CCRLP bénéficieront d’un rendez-vous avec un interlocuteur de la plateforme Initiative Seuil de Provence Ardèche Méridionale (ISDPAM) qui va instruire les dossiers de demande d’aide des entreprises pour la CCRLP et la Région. En fonction de vos besoins, nous mobiliserons avec vous l’outil le plus adapté (subvention, avance remboursable, …).

       

      • L’interco met à disposition des masques pour les commerces et entreprises du territoire.
        Parce que protéger ceux qui doivent continuer de travailler pendant cette crise sanitaire, est primordial, la Communauté de Communes Rhône Lez Provence se mobilise en proposant de fournir gratuitement des masques de protection.
        A la pénurie sur les matériels de protection en général a succédé maintenant une situation très tendue sur les masques, empêchant certains d’entre vous de vous protéger correctement ou de protéger vos salariés. Pour autant, des filières d’approvisionnement existent, ce qui nous permet désormais de vous offrir ce service.
        Professionnels de santé, commerçants, artisans au contact du public,... remplissez ce formulaire, dès réception de cet e-mail, afin que nous puissions prendre en compte vos besoins (dans la limite du raisonnable et des stocks disponibles - et bien sûr en tenant compte des délais de livraison, estimés à 3 semaines). Faites-nous part de vos besoins en masques

       

      • Pour soutenir l’activité des producteurs locaux et commerces ouverts durant le confinement, l’interco vous aide à le faire savoir grâce à :
        • la création d’un annuaire en ligne recensant toutes les informations utiles
        • une cartographie dynamique pour permettre au consommateur de trouver les commerces ouverts à proximité de chez soi (en partenariat avec la CCI de Vaucluse) et les producteurs locaux également (en lien avec la Région Sud)
        • diffusion multicanal sur le web et les réseaux sociaux de l’interco, de la CCI, de la Chambre d’agriculture et des médias.

      Vous n’êtes pas sur la liste et vous souhaitez être référencé ? Envoyez-nous vos coordonnées et informations à economie@ccrlp.fr

       

      • Depuis, trois semaine l’interco a mis en place une cellule d’accompagnement des entreprises pour être à l’écoute des entreprises du territoire et leur venir en aide très concrètement.
        Vous êtes près d’une soixantaine à vous être fait connaitre et à bénéficier de ce service. Si vous n’êtes pas encore accompagné, n’hésitez pas à renseigner notre formulaire en ligne, afin d’être recontacté par un membre de l’équipe de l’interco et d’être tenu informé en direct des nouveaux dispositifs d’aide.
        > Toutes les informations ici

       

      • Vous mettez en place des “bons plans”, faites-le nous savoir ! Vous êtes commerçant ou producteur et vous aussi, vous avez un “bon plan” à proposer : vente directe, offre spéciale, liquidation de stocks, … Envoyez-nous un mail à communication@ccrlp.fr afin que nous puissions le relayer largement pour vous aider à continuer de travailler.

       

      • Diffusez l’information à votre réseau ! Nous mettons tout en œuvre pour informer et soutenir les entreprises du territoire durant le confinement. N’hésitez pas à relayer cette information auprès de vos contacts afin que personne ne soit oublié.