Elections communautaires : dimanche 28 juin c’est le second tour !

Pour la deuxième fois, les élu·es de la communauté de communes Rhône Lez Provence vont être élu·es au suffrage universel direct. En même temps que les élections municipales. Quelles sont les différences entre ces élections ? Comment seront élu·es les conseiller·es métropolitain·es ? Quel est leur rôle ? On vous explique tout !

Le dimanche 15 mars s'est tenu le premier tour des élections municipales. En même temps, dans les 5 communes du territoire, s'est déroulé le vote des élu·es du conseil de la communauté de communes Rhône Lez Provence. Les élu·es des communes de Lamotte-du-Rhône et Mondragon ont été élu au 1er tour.

Le dimanche 28 juin, vous allez choisir les élu·es des communes de Bollène, Lapalud et Mornas qui siègeront au conseil de la communauté de communes Rhône Lez Provence.

Qui sont les conseillers communautaires ?

Depuis la loi du 17 mai 2013, les conseillers communautaires, auparavant désignés par les conseils municipaux, sont élus au suffrage universel. Le mode de scrutin dépend de la taille des communes représentées.

Les conseillers communautaires représentent les communes au sein du conseil communautaire et des commissions thématiques de Rhône Lez Provence. Ils sont élus sur les mêmes listes que les listes électorales municipales. Vous votez donc 2 fois en même temps. Une fois élus ils constituent le conseil communautaire. Le conseil désigne ensuite le président et le ou les vice-présidents.

Dans les communes de moins de 1 000 habitants (Lamotte-du-Rhône),les conseillers communautaires sont désignés parmi les conseillers municipaux élus en suivant l’ordre du tableau (maire, adjoints puis conseillers municipaux) et dans la limite du nombre de sièges attribués à la commune au sein du conseil communautaire.

Dans les communes de plus de 1 000 habitants (Bollène, Lapalud, Mondragon et Mornas), les conseillers sont élus au suffrage direct à la fois pour un mandat de conseiller municipal et pour un mandat de conseiller communautaire mais ils figurent sur deux listes distinctes lors du scrutin.

Les citoyens utilisent un seul bulletin de vote mentionnant une liste de candidats aux élections municipales, ainsi que la liste de candidats au mandat de conseiller communautaire qui lui est liée ("liste intercommunale").

La loi prévoit que "nul ne peut être conseiller communautaire s’il n’est conseiller municipal ou conseiller d’arrondissement". Aussi, la liste de candidats au mandat de conseiller communautaire doit être établie sur la base de la liste de candidats aux élections municipales qui lui correspond ("technique du fléchage").

Comment est élu le président ou la présidente de la Métropole ?

Ce sont les 31 élu·es qui désigneront le ou la président·e lors du premier conseil de la communauté de communes suivant les élections.

Comment sont réparti·es les élu·es de chaque circonscription ?

BOLLENE : 15 conseillers communautaires

LAMOTTE-DU-RHÔNE : 1 conseillers communautaires

LAPALUD : 6 conseillers communautaires

MONDRAGON : 6 conseillers communautaires

MORNAS : 3 conseillers communautaires