Le territoire de Rhône Lez Provence

Une situation géographique exceptionnelle

A la croisée de 4 départements (Vaucluse, Drôme, Ardèche et Gard) et de 3 régions (Provence Alpes Côte d'Azur, Rhône Alpes et Languedoc Roussillon), la situation géographique du territoire de Rhône Lez Provence est exceptionnelle. La proximité des grands réseaux de communication (Autoroutes et liaisons ferroviaires) vient renforcer le potentiel de l'intercommunalité en tant que premier acteur du développement économique du territoire.

Mais la première grande richesse de Rhône Lez Provence, ce sont ses 24 078 habitants. Au côté de chacun avec des services comme celui de la Restauration collective, du développement économique, des enseignements artistiques...

Un riche passé pour construire l'histoire de demain

Le passé de Rhône Lez Provence est d'une incroyable richesse patrimoniale. De la Collégiale de Bollène (XIème siècle) en passant par le Pont Saint Esprit à la sortie de Lamotte-du-Rhône (XIIIème siècle), par les ruelles de Lapalud fondée par les chevaliers Templiers (XIIème siècle), par la forteresse de Mornas (XIème siècle) ou bien encore le Château de Mondragon (Moyen-Âge), les monuments historiques font la fierté des communes de Rhône Lez Provence.

Forte de l'identité provençale de son territoire, Rhône Lez Provence s'appuie sur ce riche passé pour construire l'histoire de demain.

Bollène

Bollène, aux portes de la Provence

Visiter Bollène, c'est mettre ses pas dans ceux des différentes civilisations qui se sont succédé en Provence.

Des maisons dans la roche

Tout commence au néolithique, sur un promontoire qui domine la ville. C'est là, face au Rhône, que les hommes ont creusé la roche tendre pour façonner un des sites troglodytiques les plus remarquables de France.

Au centre, la ville haute vous plongera au Moyen-Âge avec la collégiale Saint-Martin, fondée au XIIe siècle. En contrebas, l'opulence de la ville basse vous fera faire un bond de plusieurs siècles. Au fil des rues, couvents et hôtels particuliers racontent l'histoire de quelques riches familles de Provence.

L'eau et la terre

Au XIXe siècle, l'exploitation de gisements d'argile aux propriétés réfractaires permet à Bollène de baser sa prospérité sur le commerce de briques réfractaires. C'est alors que les faubourgs est de la ville voient s'élever de longues cheminées, traces d'un patrimoine industriel encore vivant.

Au milieu du XXe siècle, c'est la fée électricité qui transforme à nouveau les abords de la ville. Le canal de Donzère-Mondragon amène l'eau du Rhône tout près. Sa force est captée par la centrale hydroélectrique André-Blondel, accolée à l'une des plus hautes écluses d'Europe.

Lamotte du Rhône

  • Population 406
  • Superficie 11,97 km2
  • Maire Maurice Sabatier
  • Densité 34 hab./km2
  • Coordonnées :
    Place Liberté
    84840 Lamotte-du-Rhône
    Tel. : 04 90 30 20 32
    mairie.lamotte@wanadoo.fr

Lamotte-du-Rhône est un tout petit village posé à l'intersection de trois départements provençaux : Gard, Vaucluse et Ardèche. Le village doit son nom à une motte castrale, château médiéval aujourd'hui disparu sous les limons du Rhône. Le Pont-Saint-Esprit, magnifique pont sur le Rhône du XIIIe siècle, débouche sur la commune. C'est le plus vieux de tous les ponts sur le Rhône. Il marque un trait d'union entre la Provence et l'Occitanie.

Lapalud

Lapalud, capitale provençale du balai

Le village, dont le nom signifie « marais », est situé sur d'anciens marécages asséchés. On y a d'abord cultivé la garance, une plante qui servait à teindre les vêtements en rouge. Au XIXe siècle, la teinture naturelle étant remplacée par d'autres procédés, on y introduisit la culture du sorgho. Cette plante donne une paille particulièrement souple qui permet de fabriquer des balais.

Etals en bord de route

Dans les années 50, le trafic croissant des estivants sur la nationale 7 a fait la réputation du village comme « la capitale des balais ». Au bord de la route, une trentaine d'étals bordaient la route pour vendre des balais, mais aussi des cabas, des corbeilles, des chapeaux...

Aujourd'hui, seule une entreprise perpétue encore la tradition de la fabrication de balais.

Mondragon

 

Mondragon, au temps des châteaux forts

Situé sur la Nationale 7, le village tire son nom d'une légende selon laquelle un dragon hantait le Rhône et les collines surplombant le bourg. Face à la mairie, une statue colorée représente la bête ailée aux dents acérées.

Le bourg médiéval offre un patrimoine varié. Les vestiges de ses remparts sont toujours visibles. Le château des Dragonnet (XIIe siècle), partiellement ruiné durant les guerres de religion qui ont sévi en Provence, domine le village de sa silhouette découpée.

Vins et nature provençale

A l'est du village, le massif d'Uchaux alterne garrigue, lavande, vigne et sous-bois. Sa faune et sa flore, aujourd'hui encore préservées, ont servi au XIXe siècle de terrain d'expérimentation au célèbre entomologiste provençal Jean-Henri Fabre.

C'est aussi dans ces collines qu'une vingtaine de vignerons produisent les vins typiques et racés de l'appellation côtes-du-rhône-villages massif-d'uchaux. Tous s'accordent à produire dans le respect du terroir et de la nature.

Mornas

  • Population 2403 (2014)
  • Superficie 26,09 km2
  • Maire Denis Dussargues
  • Densité 92 hab./km2
  • Coordonnées :
    Hôtel de Ville
    1 rue de la Mairie
    84550 MORNAS
    Tel. : 04 90 37 00 97 
    Mail. : accueil@mairie-mornas.fr
    Site web : https://www.mornas.fr

Mornas, à l'ombre de la forteresse

Pour le passant qui descend vers le Sud par l'autoroute ou la Nationale 7, Mornas est inratable. Sa forteresse médiévale domine les voies de communication du haut de son imposante barre rocheuse de 137 mètres.

Lieux de passage

Construite au XIIe siècle par le Comte de Toulouse, elle a pris la place d'un château plus ancien. Dès le Moyen-Âge, le bourg, situé en contrebas, est un lieu de passage entre la France et les Etats pontificaux.

Jadis, le village donnait directement sur le Rhône. Il en subissait même parfois les crues dont certains immeubles portent encore la marque. Aujourd'hui, le cours du fleuve s'est éloigné de plus d'un kilomètre vers l'Ouest, découvrant de fertiles terres maraîchères.

La marque tourisme de Rhône-Lez-Provence

Vos plus belles escapades commencent ici !

Provence Côté Rhône, c'est est un territoire à la situation unique qui met à votre portée les richesses patrimoniales et naturelles de quatre départements, qui sont autant de promesses de découvertes ensoleillées. Située au nord d'Avignon, au bord du Rhône et de l'autoroute A7, c'est une Provence qui sort des sentiers battus et vous offre de belles escapades dans le Vaucluse, le Gard, l'Ardèche et la Drôme. En quelques minutes, passez des cités antiques aux grottes préhistoriques, d'une dégustation de Côtes-du-Rhône à celle d'une lamelle de truffe, d'une matinée en canoë à un après-midi farniente, d'un festival en plein-air à une fête de village !

Et le soir, détendez-vous chez-nous, au restaurant, à  l'hôtel, dans un gîte ou au camping.

Pour tous les goûts et pour tous les âges, le temps d'un week-end ou d'une semaine, bienvenue à Provence Côté Rhône !
* Territoire de la Communauté de Communes Rhône Lez Provence, département de Vaucluse (Bollène, Lamotte-du-Rhône, Lapalud, Mondragon & Mornas)

Séjournez, partagez, découvrez !

Provence Côté Rhône est une destination facile d'accès et offrant de nombreuses possibilités d'hébergement qui sont autant de points de départ pour vos escapades.

Tout au long de l'année, nos villes et nos villages vous invitent à savourer les spécialités et à rencontrer les producteurs et artisans locaux en toute convivialité.