Vie intercommunale
Cadre de Vie
Vie quotidienne
Portail Economique
 
Cadre de Vie
En ligne
Agenda
février 2017
D. L. M. M. J. V. S.
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
S.P.A.N.C.
Retour Accessibilité Envoyer cette page par mail Imprimer cette page Générer un fill RSS pour cette rubrique
 

Service Public d’Assainissement Non Collectif

Le SPANC en quelques mots ?
Le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) Rhône-Lez-Provence est entré en fonction en Février 2006 en lieu et place des communes.

Il est régi par un règlement adopté par délibération du Conseil Communautaire. (www.ccrlp.fr)

Le SPANC est un service public, chargé de contrôler les installations d’assainissement non collectif, tout en apportant aux usagers expertise et conseil dans le domaine de l’assainissement non collectif.

Il s’agit de toutes les installations d’assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques des immeubles ou parties d’immeubles non raccordés à un réseau public de collecte des eaux usées.


Les missions du SPANC
Le SPANC veille à conseiller et accompagner les usagers du service dans la mise en place de leur installation d’assainissement non collectif, à contrôler la conception et la bonne réalisation des installations neuves ou réhabilitées, ainsi qu’à contrôler le bon fonctionnement et le bon entretien des dispositifs existants.

Le SPANC peut également intervenir en cas de constatation de rejets de pollution ou d’atteinte à la salubrité publique.

Le neuf / la réhabilitation :
Conception :
Le démarcheur doit retirer auprès du SPANC ou du site internet de la CCRLP un dossier de demande d’autorisation pour l’installation d’un dispositif d’assainissement non collectif. Ce dossier sera remis en trois exemplaires, accompagné des pièces obligatoires, au SPANC.

L’attestation de conformité du SPANC pour un projet d’installation d’assainissement individuel est une pièce obligatoire au dépôt d’un permis de construire nécessitant la mise en place d’un système d’assainissement non collectif.

Réalisation :
Le SPANC doit contrôler la bonne réalisation avant remblayage par une visite sur place. Le technicien devra être prévenu suffisamment à l’avance afin de convenir d’une date de contrôle.

Le contrôle :
Le contrôle du bon fonctionnement des installations existantes :
Les installations existantes sont considérées conformes dès lors qu’elles respectent les principes généraux imposés par la règlementation en vigueur, et notamment qu’elles ne présentent pas de danger pour la santé des personnes ou des risques de pollution pour l’environnement.

Le contrôle périodique est effectué par une visite de l’installation existante sur place tous les 8 ans.

En cas de non-conformité de l’installation, car présentant des dangers pour la santé des personnes et/ou un risque avéré de pollution de l’environnement, le SPANC précise à l’usager des travaux obligatoires à réaliser dans un délai de 4 ans.

La vente :
Depuis le 1er janvier 2011,  au moment de la signature de l’acte de vente, le diagnostic d’assainissement non collectif est à joindre au dossier de diagnostic technique. En cas de vente de tout ou partie d’un immeuble, le rapport de visite du SPANC doit être daté de moins de trois ans au moment de la signature de l’acte de vente.

La vente n’est pas envisageable sans ce document.
Le futur acquéreur doit pouvoir disposer du rapport de visite du SPANC précisant l’état de l’installation d’assainissement le plus en amont possible de la vente et ce avant la signature de la promesse de vente.
Ainsi il saura s’il doit engager des travaux au cas où le vendeur ne les aurait pas faits dans un délai d’un an.


Les rejets
:
Analyse d'un éventuel rejet d'eaux usées
Concernant le pouvoir de police, pour prévenir ou faire cesser une pollution de l’eau ou une atteinte à la salubrité publique, le Maire (ou le Président de la communauté de communes) peuvent, en application de leur pouvoir de police générale, prendre toute mesure règlementaire ou individuelle, en application de l’article L2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales, ou de l’article L 2212-4 en cas de danger grave ou imminent, sans préjudice des mesures pouvant être prises par le préfet sur le fondement de l’article L2215-1 du même code et sans préjudice des sanctions pénales applicables en cas de pollution du milieu naturel.


Les tarifs du SPANC
Les redevances de contrôle aux usagers du SPANC ont été fixées par délibération du Conseil Communautaire en date du 27 septembre 2016.
Le tableau ci-dessous présente les redevances aux usagers applicables à ce jour :
Contrôle de conception  : 100 euros
Contrôle de la réalisation : 130 euros
Contrôle du fonctionnement : : 120 euros
Analyse d'un rejet d'eaux usées : 200 euros

Les documents du S.P.A.N.C.

Exemple d’un assainissement non collectif qui fonctionne bien 

 Schéma qui présente l’installation idéale.
(Cliquez pour agrandir l'image)

Brochure d’information (en cours de modification)
Trouvez toutes les informations que vous recherchez sur le spanc. 

Demande d'autorisation d'assainissement individuel
Télécharger le dossier à compléter.

Règlement intérieur du SPANC


Pour toute information complémentaire

N’hésitez pas à contacter les services de Rhône Lez Provence via le formulaire ou les services de SUEZ Environnement

Confirmer ou Prendre un rendez-vous : 09 77 40 94 49 (numéro vert SUEZ)

Une question technique ? 06 79 46 85 10

Contacter le S.P.A.N.C.



 
Haut de page  |  Mentions légales  |  Nous contacter